LA ROUTE DES VILLAGES BLANCS – Séjour cycliste en Andalousie – Espagne

Route des villages blancs, Andalousie, séjour cycliste

Voici l’itinéraire qui vous sera proposé afin de découvrir la magnifique région des villages blancs d’Andalousie.

Samedi

  • Arrivée à Conil de la Frontera, village au bord de l’Atlantique sur la Costa de la Luz (transfert possible depuis l’aéroport de Séville ou de Malaga).
  • Installation à l’hôtel avant de découvrir le charmant village blanc de Conil, son centre historique, ses places animées, son immense plage de sable fin et ses criques.

Dimanche

Conil de la Frontera – Alcala de los Gazules
92 km – 1200m D+

         La journée débute par une vingtaine de kilomètres le long des plages sauvages de la Costa de la Luz jusqu’au phare de Trafalgar, lieu célèbre pour sa bataille. Les premiers reliefs font leur apparition avec la traversée d’une magnifique forêt de pins, puis pour monter au sommet de la colline de Vejer de la Frontera, envoûtant village blanc, avec ses ruelles étroites et ses moulins. Nous nous enfoncerons ensuite dans les terres vers le lac de Barbate et le parc naturel Los Alcornocales. Le village d’Alcala de Los Gazules, terme de l’étape du jour apparaît en haut de sa colline, les plus courageux pourront, s’ils le souhaitent, affronter la terrible montée pavée avec ses passages à plus de 20% qui mène au centre historique. Cette ascension, final d’étape du Tour d’Andalousie en 2018 et 2019 a vu à 2 reprises le puncheur belge Tim Wellens s’imposer.

Route des villages blancs

Lundi

Alcala de los Gazules – Arcos de la Frontera
85 km – 1500m D+

         Le parc naturel de los Alcornocales va servir de décor à la première moitié de cette étape. Cette région de moyenne montagne abrite la plus grande forêt de chênes-lièges au monde, ainsi qu’une faune et une flore d’une grande variété. La première ascension nous mènera au pied de El Picacho, montagne emblématique de la région. Nous prendrons ensuite la direction de Los Hurones, un magnifique village abandonné au bord d’un lac. La route y menant est bordée d’impressionnants eucalyptus, un régal pour les narines. Les collines bordant le lac de Guadalcacin nous amèneront jusqu’à l’impressionnante petite ville d’Arcos de la Frontera, où nous passerons la nuit, et la terrible ascension pour rejoindre le centre historique (1 km à 13% de moyenne).

         Juchée sur un éperon rocheux, Arcos, capitale d’un ancien royaume berbère vous fera voyager dans le temps. Au détour des étroites rues pavées, vous pourrez découvrir les nombreuses casas palacios (maisons palais), le château, les nombreuses églises, la magnifique basilique… Les terrasses vous invitent à vous installer et profitez d’un rafraîchissement ou de quelques tapas sous le soleil Andalou. Depuis les nombreux miradors aux sommet des falaises, vous pourrez admirer la campagne environnante, le rio Guadalete qui s’enroule au pied du village, ainsi que le lac d’Arcos et les montagnes de la Sierra de Cadiz que nous explorerons dès le lendemain.

La Route des villages blancs d'Andalousie à vélo

Mardi

Arcos de la Frontera – Setenil de las Bodegas
88 km – 2100m D+

         Ce matin, nous nous dirigerons vers El Bosque, joli petit village blanc au pied de la chaîne de montagnes de la Sierra de Grazalema. L’ascension du Puerto de El Boyar se fait en 2 parties, la 1ère, d’un peu plus de 3 km mène jusqu’au petit village de Banamahoma, au coeur de la forêt. Après une courte descente, le sommet du col est à 11 km sur une pente régulière (6,3% de moyenne). Au fil de l’ascension, les chênes laissent petit à petit place au Pinsapo, sapin endémique et emblématique de la région. Proche du sommet à 1100 m d’altitude, dans un paysage rocheux, il est fréquent de voir des bouquetins.

         Dans la descente, nous ferons une pause dans le village de Grazalema, l’un des plus beaux d’Espagne. Après la descente, nous longerons le lac de Zahara avant d’emprunter une route qui serpente dans les collines entre les plantations d’oliviers. Le surprenant village troglodyte de Setenil de las Bodegas nous accueillera pour la nuit. En effet, une grande partie des maisons de ce village sont construites dans et sous d’impressionnants rochers.

Séjour cycliste en Andalousie

Mercredi

Setenil de las Bodegas – Ubrique
96 km – 2200m D+

         La journée commence par une descente au cœur d’un petit canyon, avant de prendre la direction d’Olvera, village au sommet d’une colline, dominé par l’imposant donjon du château et la silhouette d’une église. Olvera est surtout connu pour son huile d’olive, épaisse et savoureuse, l’une des meilleures d’Espagne. Nous rejoindrons ensuite le village blanc de Zahara de la Sierra, magnifique, au bord du lac du même nom et au pied de la Sierra de Grazalema. Ici commence l’ascension du spectaculaire Puerto de las Palomas (13 km à 6,5%). Au fil des lacets, la vue est de plus en plus belle et de nombreux rapaces survolent le sommet en permanence.

         Après une courte descente, nous nous enfonçons dans une vallée d’altitude, abritant les charmants villages de Villaluenga del Rosario et Benaocaz, à l’ombre d’une immense parois rocheuse. La spécialité de cette région et le fromage de chèvres, les troupeaux sont nombreux dans les pâturages environnants. Une jolie descente nous permet d’atteindre Ubrique, où nous passerons la nuit. Cette petite ville est l’un des principaux lieux de fabrication de la maroquinerie de luxe. Les plus grandes marques Françaises produisent une partie de leurs articles en cuir dans les nombreux ateliers de la ville.

Vélo en Andalousie

Jeudi

Ubrique – Ronda
83 km – 2200m D+

         Dès la sortie d’Ubrique, nous commencerons a prendre de l’altitude (6,6,km à 6,3%) pour rentrer dans la Sierra de Ronda. Au sommet, nous resterons pendant une quinzaine de kilomètres sur les crêtes, profitant d’une vue imprenable sur les montagnes, pâturages et forêts environnantes. La suite sera une succession de montées et descente, ponctuée par la traversée de petit villages blancs, toujours aussi charmants.

         Nous atteindrons Ronda, le plus célèbre des villages blancs, en longeant la falaise sur laquelle le village est posé, avant d’entamer une difficile côte (1,3km à 11,4%) pour rejoindre le spectaculaire centre historique est l’impressionnant Puente Nuevo. Ce pont rejoint les 2 parties de la ville qui sont séparées par un profond canyon. Depuis le sommet, le point de vue est spectaculaire et les nombreuses terrasses nous invitent à prendre le temps de contempler la beauté des monuments de cette ville.

Ronda séjour cycliste

Vendredi

  • Fin du séjour (transfert possible vers l’aéroport de Séville ou de Malaga).